De bien saines gourmandises

C’est un livre unique en son genre. En six-cent pages, Anne Dufour démontre combien la connaissance est l’amie du bien-être. On pourrait la croire un peu jeune pour écrire une Bible comme celle là, mais cette auteure passionnée est au service du lecteur. Elle évite le ton docte des médecins et refuse les anathèmes des pseudos-inventeurs de régime.

Son truc en plus, c’est le goût. Quand elle partage sa recette de soupe mangue-coco, on pressent qu’un dîner à sa table doit être savoureux. Plus qu’un livre de recettes, Anne Dufour démontre que manger fait du bien au corps. Elle parvient même à donner envie de cuisiner à un mec urbain et fainéant. Son classement des miels selon leur propriétés surprend, tout comme ses conseils pour préserver, à coup de graines, la santé de sa prostate.
Son paragraphe sur « le savoir-frais », qui dit comment faire son marché devrait être enseigné dans les pays où l’obésité progresse, c’est à dire partout.

Avec l’aide de Danièle Festy, elle passe en revue les petits et grands maux du quotidiens et donne des méthodes douces pour les traiter. Colon irritable, grippe, gueule de bois, fertilité… Pour chaque souci, elle livre un conseil alimentaire, une tisane et une huile essentielle. Fruit de quinze années de recherche, cet ouvrage met en valeur les fruits et les légumes bios, sans être donneur de leçons. Il réveille les papilles et démonte, en douceur, les discours d’une industrie agro-alimentaire bien peu soucieuse de notre santé.

Ma bible de la santé nature. Anne Dufour, Editions Leduc.s, 21,90 euros

Cette entrée a été publiée dans Même pas mal, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *